GPR Pardines WE du 14 juillet 2019

  • jet7
    jet7

    547 messages
    Inscrit le 02/02/2018

    le 15/07/2019 à 23:16

    Pardines se trouve à une cinquantaine de km au sud de Clermont Ferrand, dans la chaîne des puys.
    Le site est magnifique, vue imprenable sur les sommets du Massif Central.
    Nous étions trois de l’AMCY : Darryl, Nicolas et ma pomme.
    Les gens qui nous reçoivent sont adorables. Une trentaine de membres seulement, mais tous dévoués à l’intendance et à l’organisation du meeting, pas comme dans certains clubs...
    L’ambiance est bon enfant, les gens ne se prennent pas la tête.
    Le terrain de jeu est juste incroyable, sur 360 degrés, liberté totale, aucune restriction, et le plafond de 900 mètres. C’est juste exceptionnel, quand on sait que la plupart des terrains est limité à 150 m...
    La piste est un porte avion, en tous cas ça y ressemble, mais en plus dans une mer déchaînée, avec des creux de 10 mètres !
    Les conditions sont difficiles, voir extrêmes à certains moments. Comme sur un porte avion, les approches se terminent par des appontages !
    En effet, la fenêtre est étroite, pas droit à l’erreur: une vent arrière prolongée de 40 mètres, et le planeur ne rentre pas. 100 mètres est la limite basse pour entamer le dernier virage tellement les rabattants sont puissants. Et il faut passer la haie, puis tout sortir, pleins volets, pleins AF, car une fois la haies et les rabattants passés, l’aéronef remonte !
    Il faut garder une bonne réserve de vitesse, mais attention, trop de vitesse et le planeur finit sa course dans la barrière en bout de piste, qui est courte...
    A chaque sortie, c’est comme en temps de guerre, on se demande si on va rentrer !
    Les largages se font autour de 400 mètres. Les pompes sont aussi puissantes que les rabattants.
    Je suis passé de 400 à 700 mètres en moins de 40 secondes. Il a fallu sortir tous les aérofreins pendant 10 min pour redescendre. C’est même effrayant !
    La taille des machines est respectable, le 6 mètres fait petit...
    Le niveau des pilotes est très bon. Il vaut mieux car sinon c’est l'élimination naturelle. Il y a de la casse, même parmi les remorqueurs tant les turbulences sont fortes !
    Certains ne rentrent pas. Un planeur n’a même jamais été retrouvé ( avec une turbine Jetec 110 dedans )!
    Bref, vous l’aurez compris, beaucoup d’adrénaline. Pour ma part, j’ai ramené mon ASG 29 entier, mais cela tient du miracle !
    En courte finale, alors que ça se présentait bien, un winglet a accroché la cime d’un arbre ( cette fichue haie à passer !). Le planeur a enroulé l’arbre en douceur et s’en est sorti avec quelques égratignures seulement...
    Pour conclure, je dirai qu’il faut aller à Pardines avec du matériel que l’on connaît très bien.
    Darryl a volé exclusivement avec son Arcus qu’il connaît comme sa poche.
    Nicolas a bien tiré son épingle du jeu, bien lui en a pris de prendre son Swift. Il s’en est donné à cœur joie. Heureusement car son Ventus ( 4,50 m ) était un peu léger, et a subi quelques pannes et retour d’urgence...
    Quant à moi, j'étais plus à l’aise avec mon Ventus de 6 mètres que mon ASG 29 tout neuf.
    Encore de beaux souvenirs à raconter à nos petits enfants. Voici quelques photos:



    Image

    Image

    Image

    Cela donne une idée de la dimension des plus grands planeurs.

    Et enfin le clou du spectacle, la petite chienne «  Cessna » !

    https://m.youtube.com/watch?v=sO4UaJMhRKA
  • Arcus
    Arcus

    206 messages
    Inscrit le 07/06/2017

    le 17/07/2019 à 14:31

    les photos sont dispo sur le lien Google Photos
  • jet7
    jet7

    547 messages
    Inscrit le 02/02/2018

    le 17/07/2019 à 17:07

    Superbes les photos, top le photographe !
  • Pointu
    Pointu

    228 messages
    Inscrit le 06/03/2018

    le 21/07/2019 à 22:09

    Bravo jolies photos !
    FrSky X9D+ / X9E oTx 2.3.14
    Epsilon XL3 / Mibo Electra X

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.